14e CNS : les nouvelles mesures

Les membres du Conseil National de Sécurité se sont réunis au palais d’Egmont à Bruxelles pour définir des nouvelles mesures pour lutter contre la propagation du Covid-19 dans notre pays et surtout, comment vivre avec ce virus dans les mois, si pas les années, qui viennent ?

Lors de la traditionnelle conférence de presse qui suit cette réunion, la première ministre Sophie Wilmes a présenté ces différents points :

  • Le respect des 6 règles d’or doivent être appliquées par TOUS !
  • Chaque individu peut voir qui il veut EN RESPECTANT les 6 règles d’or, de sécurité. Le principe de bulle est abandonné.
  • Les « contacts rapprochés » doivent être limité à 5 personnes par mois en dehors de son foyer. On entend par « contact rapproché », des rencontres entre personnes avec qui on ne respecte pas ces règles de sécurité.
  • Le masque ne sera plus obligatoire à l’extérieur SAUF dans les zones à forte fréquentation définies par les autorités communales. Les masques restent obligatoires dans milieux fermés comme les magasins, les cinémas, les musées ou les transports en commun.
  • Les réunions privées ou familiales (sans une organisation extérieure comme un traiteur) seront limitées à 10 personnes en dehors des enfants.
  • Pour l’organisation, par un professionnel, d’événements comme un mariage, il n’y a plus de limites sauf celles de l’Horeca.
  • Les événements « publics » restent limités à 200 personnes en intérieur et 400 personnes en extérieur.
  • Un « baromètre » de l’épidémie sera mis en place par le CELEVAL au niveau du pays (national), régional et provincial. Ce baromètre fonctionnera selon le principe de paliers. Plus la situation s’aggrave, plus les mesures de restrictions doivent être prises. le nombre d’hospitalisation influencera directement les paliers de ce baromètre.
  • La quarantaine est ramenée à 7 jours. Un test pourra être effectué le 5e jour. S’il est positif, une nouvelle quarantaine de 7 jours devra être effectuée. Si vous êtes négatif, vous pourrez arrêter cette quarantaine.
  • Au retour de voyage, si vous revenez d’une zone « orange », le testing ne sera plus demandé. Si vous revenez d’une zone « rouge », la quarantaine de 7 jours sera obligatoire et faire un test au 5e jour. Ces consignes ne concernent pas les personnes qui passent moins de 48h dans une « zone rouge », comme les « transfrontaliers ».

Retrouvez l’ensemble de ses mesures dans le communiqué officiel du gouvernement envoyé ce 23 septembre.

Infographie : www.jhabiteachastre.be Photo : Capture d’écran compte Youtube du CNS

Commentaires Facebook
shares