Un test BE-Alert à Chastre ce jeudi

Mise à jour 2 octobre 2020 18h00

La commune de Chastre va effectuer un test du système BE-Alert ce jeudi entre 14h et 16h. Les personnes inscrites à ce service recevront un message via SMS, mail ou appel vocal du type « Be-Alert – Commune de Chastre. Ceci est un test du système d’alerte national www.bealert.be auquel vous vous êtes inscrit(e). Vous ne devez rien faire. ». Dans le cadre de ce test, une zone plus précise d’1km autour de la maison communale a été ciblée et permettra de vérifier le bon fonctionnement du système avec les opérateurs mobiles. Lorsque vous recevrez ce message, il sera inutile d’y répondre.

Le test a bien débuté ce jeudi. Nous avons constaté la réception de SMS à 14h28 ce jeudi. Le test a, visiblement, bien fonctionné. Sur 4600 téléphones mobiles détectés dans la zone, 3800 SMS ont été envoyés. Un bon résultat selon les propos du Bourgmestre sur Canalzoom.

Qu’est ce que BE-Alert ?

BE-Alert est un service de communication aux citoyens développé par l’état fédéral pour informer plus efficacement d’une situation d’urgence dans une zone précise. Ainsi, une autorité, qu’il s’agisse d’un Bourgmestre, d’un Gouverneur ou du Ministre de l’Intérieur peut, s’il l’estime nécessaire, alerter la population par appel vocal, SMS ou e-mail. BE-Alert est opérationnel depuis 2017 dans toute la Belgique. Chastre s’est associé à ce service au mois de novembre 2019. Actuellement, plus de 675 000 adresses sont déjà enregistrées et 475 communes sont déjà enregistrées sur BE-Alert selon le site internet officiel du service.

L’autorité en charge de la situation d’urgence choisira le canal approprié en fonction de l’évènement. Il s’agira soit d’un SMS, d’un appel vocal (sur poste fixe ou mobile) ou d’e-mail. Les messages délivrés donneront les consignes à suivre en cas de situation d’urgence ou pourront vous informer sur l’évolution et la fin de celle-ci. Selon la situation d’urgence, les autorités pourront, par exemple :

  • Vous recommander de vous mettre à l’abri (rentrez dans le bâtiment le plus proche, fermez portes et fenêtres et écoutez les médias)
  • Vous recommander d’évacuer de la zone concernée et donner des informations sur le centre d’accueil
  • Vous informer de l’évolution de la situation

Vous n’êtes pas encore inscrit à ce système, vous pouvez le faire par ici.

Le site officiel de BE-Alert

Commentaires Facebook
shares