Un hommage discret à la Bataille de Gembloux

Une cérémonie commémorative relative à la « bataille de Gembloux » devait se tenir ce dimanche à la Nécropole militaire française de Chastre. La crise du Coronavirus a eu raison de cette commémoration pour la deuxième année consécutive. Comme en 2020, les Bourgmestres de Chastre et de Gembloux, en accord avec l’ambassade de France, le Souvenir Français et le Comité Franco-Belge, ont décidé d’annuler les cérémonies officielles en raison de l’évolution incertaine de la situation sanitaire.

Cependant, les autorités ont tenu à rendre un hommage discret à nos anciens combattants. Une trentaine de personnes étaient tout de même présentes à la nécropole ce dimanche matin sur le coup de 10h. Les Bourgmestres Benoît Dispa (Gembloux) et Thierry Champagne (Chastre) étaient accompagnés de personnalités officielles de France, du Maroc et du Sénégal. Quelques représentants des anciens combattants étaient également présents ainsi qu’André Flahaut et l’ancien Bourgmestre de Chastre Claude Jossart. Après de brefs discours, des gerbes de fleurs ont été déposées sur la stèle commémorative.

Depuis les années 70, l’Ambassade de France organise ces commémorations afin de perpétuer le souvenir d’une bataille historique entre les Allemands et les troupes Françaises. Les deux armées se sont affrontées dans une bataille de chars les 14 et 15 mai 1940. Grâce à leur victoire, les troupes françaises parviendront à ralentir la progression allemande du début de la seconde guerre mondiale. Mais la France paiera un lourd tribut à ce succès. Plus de 2000 soldats de l’armée française composée entre autres de volontaires marocains, tunisiens et algériens ont été tués ou blessés. Ce dimanche, c’est le 81e anniversaire qui a été commémoré en petit comité.

Commentaires Facebook
shares