Le « recypark » de Walhain reste fermé

La ministre wallonne de l’Environnement, Céline Tellier (Ecolo) avait pourtant demandé, en début de semaine, la réouverture partielle et progressive des parcs à conteneurs wallons. Et le moins qu’on puisse dire est que l’accueil de l’intercommunale Brabançonne face à cette directive ministérielle était glaciale. La décision de l’inBW est tombée en fin d’après-midi dans un communiqué : pas de réouverture dans le Brabant wallon. Voici les 5 points communiqués par l’intercommunale :

  1. La fermeture des recyparcs est maintenue, l’échéance du 6 avril ne permettant pas d’assurer la sécurité de nos collaborateurs et des citoyens, ni de coordonner l’ensemble des acteurs (police, transporteurs,…).
  2. La réouverture des recyparcs sera envisagée de manière progressive après l’allègement des mesures fédérales de confinement décidées par le Conseil National de Sécurité. Une stratégie de reprise des activités est d’ores et déjà à l’étude. Pour augmenter les chances d’un redémarrage rapide, celle-ci inclura le stockage de masques de protection et l’intégration des collaborateurs d’in BW en contact avec la population dans la liste prioritaire des tests de dépistage du COVID19 (conformément à la demande de Madame la Ministre de l’environnement).
  3. in BW réaffirme que le maintien des collectes en porte-à-porte des ordures ménagères / déchets résiduels et organiques reste la priorité (nous allons cependant tenter de trouver une solution pour rétablir les collectes de papiers-cartons dans les meilleurs délais).
  4. in BW va proposer son soutien aux communes du Brabant wallon et de Braine-le-Comte pour lutter contre les comportements inciviques qui se multiplient.
  5. Un outil complémentaire de communication à destination des communes, des citoyens et du personnel sera mis en place pour améliorer la compréhension des consignes et faciliter la bonne acceptation par tous des dispositions actuelles.

D’autres intercommunales en régions liégeoises et de Charleroi ont également refusées d’ouvrir leurs parcs à court termes. A Bruxelles, certains parcs restent ouverts à des horaires spécifiques, mais leur accès est limité aux situations d’urgence ou d’impérieuse nécessité. En Flandre, les communes et les intercommunales de gestion de déchets pourront rouvrir les parcs à conteneurs à partir de mardi, a annoncé la ministre régionale de l’Environnement Zuhal Demir en début de semaine.

Commentaires Facebook
shares