Crise sanitaire : les chiffres et les mesures à Chastre

Le nombre de cas positif dans le Brabant wallon est en augmentation depuis plusieurs semaines. Chastre n’échappe pas à cet accroissement. Le point a été abordé au conseil communal de ce mardi soir. L’occasion de faire le point sur le nombre de cas avéré et sur les mesures prises par la commune et la province.

Le conseil communal de ce mardi 29 septembre 2020

Le Bourgmestre, Thierry Champagne (Chastre 20+), a fait le point sur la situation épidémiologique à Chastre en date du mardi 29 septembre. Sur les 14 derniers jours, 19 cas positifs ont été diagnostiqués et 12 cas sur les 7 derniers jours. Ramené à une moyenne par 100.000 habitants, Chastre est dans la moyenne de la province. Les jeunes sont toujours les principaux porteurs et propagateurs du virus. 11 Chastrois sur les 19 positifs au virus ont moins de 25 ans. La commune de Chastre n’a pas encore recensé des « clusters » importants dans ses villages. C’est au niveau « privé » que les cas sont les plus nombreux. Deux « poches familiales » ont été détectées à Chastre avec 2 et 3 cas avérés par famille.

Retrouvez les chiffres de contamination à Chastre sur notre page spéciale.

Les nouvelles mesures ont été présentées au conseil communal. Ces mesures font suite aux décisions prises lors du conseil 27+1 de la province du Brabant wallon (les 27 bourgmestres et le gouverneur) ce lundi. La plupart des mesures étaient déjà d’application à Chastre.

  • Le port du masque sera obligatoire aux abords des écoles de l’entité 1 heure avant et 1 heure après les heures d’entrée et de sortie habituelles.
  • Le port du masque reste obligatoire au marché de la commune.
  • Dans les enceintes sportives, l’usage de vestiaire est interdit, sauf sur dérogation du Bourgmestre. Le port du masque est toujours obligatoire aux abords des terrains de sports.
  • Chaque ASBL ou association de notre commune doit désigner un responsable « Covid-19 ». Il devra se faire connaître auprès de l’administration communale et communiquer aux autorités (communale et police) les activités organisées. Son rôle est de veiller à l’application stricte des protocoles existants dans son secteur et de l’arrêté ministériel. Toutes les activités réalisées en dehors de la présence du responsable covid-19, ou d’un mandataire désigné par écrit, seront interdites.

Les contrôles de la zone de police Orne-Thyle seront renforcés. Les rassemblements de plus de 10 personnes sont interdits dans la commune et la province. La police veillera également au respect de l’enregistrement obligatoire des clients dans les établissements HORECA.

Commentaires Facebook
shares