156,6 litres de pluies en juin mais ce n’est pas un record

Deux jours après les inondations qui ont touché le centre de Chastre et Blanmont, notre Monsieur Météo Chastrois, Marc Vandiepenbeek, revient pour nous sur les quantités de pluies tombées au cours de ce mois de juin.

Si Saint-Géry et Gentinnes ont été épargnés mardi dernier, ce n’est pas le cas d’autres quartier de notre commune. Un phénomène météorologique qui a également touché les communes voisines de Walhain et de Mont-Saint-Guibert. Un conflit de masses d’air s’est produit au-dessus du Brabant wallon. L’air frais de la mer s’est heurté à de l’air chaud en provenance du sud. Ce qui a fait déclencher des orages et des précipitations importantes. L’absence de vent a fait que les pluies sont restées plus longtemps sur la province.

Marc, climatologue retraité de l’IRM, a suivi la situation toute la journée de mardi. 48 heures après le phénomène exceptionnel, il a sorti sa calculette pour nous présenter quelques chiffres interpellant. Il détient des relevés de Blanmont de 1959 à 2019. Sur Chastre, Marc enregistre des données météo depuis 10 ans. « Ce mois de Juin est remarquable au niveau des précipitations mais ce n’est pas un record ! » explique Marc. Il y a eu 156,6 litres par mètre carré sur le mois de juin 2021. La quantité moyenne de précipitation à Chastre pour un mois de juin est de 79,2 litres par mètre carré. Le record date du 28 août 1996 avec 94,3 litres de pluie tombée en 24h, 162,7 litres en 11 jours (du 21 au 31 août 1996) et 226,9 litres tombés au total sur le mois. « On peut dire que ce mois de juin a été très remarquable à Chastre. En effet, à ma station, on a eu 3 jours avec plus de 30 mm. On a eu un mois très pluvieux mais on a quand même connu pire » explique Marc.

Au total, depuis 1959, on a connu 12802 jours de précipitation avec, au minimum 0,1 mm à Blanmont. « En gros, il pleut 3 jours sur 5 depuis 60 ans. Parmi les jours de pluie, 10 % ont des quantités supérieures à 10 mm. » Ces jeudi et vendredi seront bien plus secs. Mais des orages sont à craindre pour le week-end prochain avec des pluies moins intenses que ce que nous avons connu ce mardi.

Vidéo amateur des eaux qui s’écoulent vers l’Orne via la rue du Piroy
Commentaires Facebook

Évènements à venir