La première librairie de seconde main chastroise

Discrètement installée au bout de la rue de la cure à Saint-Géry, la première librairie de seconde main chastroise ouvrira ses portes la semaine prochaine. Marie Poucet et Marc Vermaere s’activent à aménager une dépendance de 32 mètres carrés qui sera exclusivement dédiée aux livres d’occasion. De l’ouvrage pour enfants aux polars, en passant par les livres historiques ou les bandes dessinées, « Relirelu » vous propose d’acquérir des livres quasi neufs à moitié prix.

Dès l’ouverture, plus de 3500 livres seront proposés à la vente. « On va encore en rajouter un petit millier pour les enfants et les ados » nous explique Marc qui s’est occupé de l’encodage de tous les ouvrages dans un système informatique. « Au total, on a entre 8000 et 9000 bouquins. Il y a encore 4000 livres triés dans des caisses à la maison. Au fur et à mesure que les livres se vendent au magasin, on ira rechercher d’autres bouquins dans cette réserve. » L’épouse de Mars ajoute « Comme tout est encodé, si un client se présente au magasin et demande un bouquin qui se trouve en réserve, on le prépare pour le lendemainOn sait exactement ce que l’on a dans nos stocks. C’est cela qui nous distingue d’un autre bouquiniste. On a aussi été très sélectif sur le choix des livres. D’abord au niveau de leur qualité et au niveau littéraire. »

Marie et Marc encodent leurs livres

Marie, en reconversion professionnelle, est une ancienne institutrice maternelle. Avec l’aide de son mari, employé dans une société de logement publique, ils ont décidé lancer leur projet il y a deux ans. « Je ne m’y retrouvais plus trop dans mon métier. » raconte Marie. « J’ai réfléchi à ce que je veux faire. Je voulais avoir mon activité. Après être passée par toutes les idées, je suis revenu à ce que j’aime : le bouquin. Et lorsque je rénovais cette dépendance, mon franc est tombé et l’idée de créer Relirelu est née. » La jeune entrepreneuse a pu compter sur l’aide de la librairie « Ramd‘Âm » à Namur qui exploite déjà ce concept. « On veut faire passer les livres. On est plus à la génération de nos parents qui, lorsqu’ils recevaient un livre, ils écrivaient leur nom dedans et ne le prêtaient que très rarement. Maintenant, on lit un bouquin et l’idée est de se le passer. On ne doit pas nécessairement acheter du neuf. Il faut éviter un gaspillage de papier ». explique Marie. « La seconde main est tendance actuellement. C’est beaucoup moins cher. Ça rentre dans les mœurs. Un livre en parfait état est à la moitié du prix du neuf. » complète son mari.

C’était il y a un an, en Avril 2021, que le couple a commencé à récupérer des livres en très bon état chez des particuliers. Ils ont également racheté certains livres. « Lorsque les gens ont énormément de livre à donner, je leur donne mes critères et, ensuite, je me rends sur place. » Mais Marie ne reprend pas tous les livres qu’on lui donne. Elle se limite aux livres de moins 10 ans. « Une dame me proposait des livres pour enfants en parfait état avec des cassettes audio. j’ai dû décliner, plus personne n’écoute des cassettes audio… C’est donc invendable. Je ne peux pas encombrer ma librairie avec des livres qui ne se vendent pas. Je n’ai pas beaucoup de place. Il faut que je propose aux visiteurs des livres qui bougent, qui se partagent. »

Après deux années de gestation, de travaux, d’encodage et de rangement, le couple de Saint-Géry ouvrira sa librairie ce mardi 5 avril à 14h. Elle est située derrière l’église de Saint-Géry, rue de la cure. Relirelu est ouvert du mardi au vendredi de 14h à 18h et le samedi de 10h à 18h. Vous pouvez les joindre via mail ou Facebook à l’adresse : https://www.facebook.com/LibrairieRelirelu

Commentaires Facebook

Évènements à venir