Ruée dans les supermarchés

L’image est saisissante pour un vendredi. Les supermarchés de la région sont littéralement pris d’assaut pas les clients. La plupart nous explique réaliser leurs courses hebdomadaires mais force est de constater qu’il y a plus de monde qu’un vendredi matin « classique ».

On faisait la file pour rentrer au Colruyt de Corbais ce vendredi à 9h30

Au Colruyt de Corbais, des employés sont chargé de réguler l’accès au magasin et à son parking. « Notre magasin est bondé. nous ne pouvons pas laisser rentrer tout le monde en même temps » nous confie un employé à l’entrée du parking. « Hier, on était proche de la « rupture ». Des pots cassés se retrouvaient à terre. On est arrivé à 5h du matin pour nettoyer le magasin et on s’inquiète pour le camion qui doit venir nous livrer. Nous n’aurons probablement pas le temps de mettre la marchandise en rayon« .

Les employés de l’enseigne régule l’entrée dans le magasin

Du côté du Delhaize de Chastre, le monde est bien présent mais l’accès est tout à fait libre. Les clients fonts de grandes courses pour la plupart. Certains rayons comme ceux des papiers toilettes sont vide ce vendredi à 10h. Mais chacun semble garder son calme et discute en tenant ses distances.

Beaucoup de monde également au Delhaize de Chastre ce vendredi matin

Les autorités fédérales tiennent à nous rassurer. Les commerces d’alimentation resteront ouvert normalement pendant la crise. Se précipiter dans les magasins et inutile et contre-productif. Les grandes surfaces seront réapprovisionnées par les centrales pour autant qu’on laisse le temps au personnel de chaque enseigne d’achalander les rayons.

Savez-vous que :

👉 Vous causez des files importantes qui vont au contraire multiplier les risques de transmission du virus à cause de la promiscuité.

👉 vous perdez un temps bête alors que dans quelques jours, les files vont naturellement diminuer.

Commentaires Facebook
shares