Une deuxième rentrée pour les écoles de Chastre

C’est une rentrée un peu spéciale que vont vivre les élèves des écoles primaires de Chastre. Lundi, les enfants de 6ème primaire rentreront à l’école pour une deuxième rentrée, atypique.

Les couloirs de l’école de Cortil-Noirmont aménagés pour cette rentrée.

À l’école communale de Cortil-Noirmont, Monsieur Moureaux est impatient de retrouver les enfants de sa classe de 6ème. Durant cette semaine, lui et ses collègues ont mis la main à la pâte pour préparer au mieux cette rentrée sous la houlette de M. Flahaut, le directeur de l’établissement. « Je suis heureux, content, motivé, mais très curieux, et un brin mal à l’aise de voir comment cela va se passer. Faire rentrer les enfants de 6ème est une bonne idée en soi, mais sincèrement, avant le côté continuité pédagogique, c’est plus le côté socio-affectif pour nos enfants qui me motive à rentrer. On fera tout pour y arriver même si c’est une situation inédite dans laquelle on n’a pas beaucoup de points de repère. » nous confie Rodolphe Moureaux.

La classe de M. Moureaux

Habituellement, le titulaire s’occupe de 20 enfants de 5ème et 6ème primaire. Les 10 élèves de 6ème seront présent lundi. Ils entameront une période de 6 semaines de cours. Chaque élève sera seul sur son banc. Ceux-ci seront suffisamment espacés pour respecter les distanciations. Plus question de CEB, Rodolphe Moureaux adaptera ses cours pour préparer au mieux les enfants en vue de leur passage en 1ère secondaire. Entre chaque activité, le professeur organisera des jeux afin de renouer le contact et les relations de manière ludique. « On n’a pas la pression du CEB et on va pouvoir proposer de nouvelles choses dans un climat plus serein, une fois le climat anxiogène de cette mini-rentrée passé. » nous explique Monsieur Moureaux.

Du gel hydroalcoolique dans la classe de Madame Emilie

Aux écoles de Blanmont et de Chastre, Madame Vanvynck, directrice des deux établissements, s’active pour que tout soit prêt lundi. Dans les classes de 6ème, trois élèves sur cinq seront présents à Chastre lundi et 19 sur 20 à Blanmont. Autre difficulté, le personnel enseignant doit gérer cette rentrée et continuer à organiser l’accueil des enfants en garderie. Sur base des directives de la fédération Wallonie-Bruxelles, les enseignants ont aménagé les différents locaux pour aider les enfants à respecter au mieux les gestes barrières et pallier à toute éventualité.

Un banc préparé pour la garderie à Chastre

À l’école des Mouchons de Chastre, des mesures strictes sont mises en place. Le matériel scolaire ne pourra pas être partagé entre les enfants. Chaque élève, en garderie, aura son banc nominatif et ses crayons. « La classe de 3ème et 4ème primaire de Madame Evelyne sera transformée en infirmerie pour accueillir un enfant qui serait souffrant. » nous explique la directrice. L’école souhaite également limiter drastiquement les contacts entre les enfants de garderie et ceux de 6ème primaire. Des sens de circulation seront mis en place dans le bâtiment. Des toilettes sont condamnées et des zones de jeux seront définies pour éviter que les 6ème primaires et les élèves de garderie se croisent dans la cour de récréation.

Il y a également une chouette entente et une belle entraide avec Virginie et Emilie, les autres titulaires de 6ème année

Rodolphe Moureaux, instituteur de 6ème primaire à Cortil-Noirmont

Du côté de Cortil-Noirmont, tous les enseignants seront présents lundi, soit aux garderies, soit à l’accueil des enfants et pour les surveillances des récréations. Le personnel essaiera d’organiser des jeux de sociabilisation en gardant les distances de sécurité. « Il y a également une chouette entente et une belle entraide avec Virginie et Emilie, les autres titulaires de 6ème année des écoles de la Commune, on se serre les coudes. On ne se sent pas seul. Bref on devra être vigilant à tous les instants mais on a hâte d’y être ! » conclu Rodolphe Moureaux.

Commentaires Facebook
shares