Des petits cailloux colorés voyagent à Chastre

Vous les avez peut-être croisés lors de vos balades ces derniers jours, des petits cailloux colorés envahissent les chemins de nos villages. C’est un jeu qui est apparu en Belgique lors du premier confinement et qui est arrivé à Chastre à la fin de l’été. Les enfants (et leurs parents) peignent des petites pierres ou galets et les déposent sur les chemins lors de leurs promenades. D’autres promeneurs, passant par là, font voyager les petites cailloux en les plaçants à d’autres endroits de la commune.

À chastre, c’est Céline Hupet, de Villeroux, qui a lancé le mouvement au mois d’août dernier. « J’ai découvert ça avec ma sœur qui habite à Lasne lors du 1er confinement. J’ai trouvé ça très sympa. Ils étaient plus de 300 membres dans leur groupe, ça marchait très bien ! » nous explique Céline. « Les règles sont simples : si vous trouvez un caillou coloré sur votre chemin, faites-le voyager en le déposant ailleurs et idéalement vous partagez une photo afin d’aider les promeneurs à le trouver. »

Céline a colorié presqu’une quarantaine de pierres avec ses enfants. Elle a très vite été rejointe par d’autres parents dans cette aventure. Avec Régine, Sophie, Valériane, Sandrine et bien d’autres mamans, ce sont plus de 300 cailloux qui voyagent dans tous nos villages.

Les nouvelles réalisations de Régine et ses enfants qui partiront en voyage ce 5 novembre

Cette nouvelle chasse aux trésors d’un nouveau genre existe depuis plusieurs années dans d’autres pays comme l’Angleterre, la France ou encore l’Allemagne. Elle a permis à de nombreux parents d’occuper leurs enfants pendant le confinement. Les enfants apprécient ces petits bricolages. Ils les signes également pour pouvoir mieux observer leurs déplacements. Le prétexte est idéal pour que les enfants partent se balader et déposer leurs petits cailloux. Ils profitent également de la promenade pour trouver d’autres petites pierres à peindre.

Pour suivre les voyages des petites pierres, Céline a créé un groupe Facebook sur lequel chaque participant à cette aventure peut photographier la nouvelle destination du caillou et la partager aux autres. « On demande à chaque personne qui trouve un caillou et qui le déplace de partager la photo sur notre groupe. Avec les enfants, on voit le parcours de ceux-ci et ça les amuse de les voir bouger. » nous explique Céline.

Ce groupe ne demande qu’à grandir. Céline et Régine espèrent voir beaucoup de monde jouer à ce jeu et profiter des journées ensoleillées qui s’annoncent. Pour rejoindre cette aventue, vous pouvez rejoindre ce groupe « public » sur Facebook : https://www.facebook.com/groups/311711233473967

Commentaires Facebook
shares