Les pathologies prioritaires à la vaccination

Dès le mois de mars, les patients de 18 à 64 ans souffrant de pathologies bien précises pourront se faire vacciner prioritairement dès le mois de mars. Une indiscrétion du ministre flamand Wouter Beke à la chaîne flamande VTM, confirmée à la DH par le cabinet du ministre fédéral de la santé Frank Vandenbroucke, précise les 14 pathologies* donnant une priorité pour recevoir le vaccin ainsi que la tranche d’âge concernée.

  • Les maladies pulmonaires chroniques (45 à 64 ans)
  • Patients immunodéprimés. Patients récemment transplantés ou en attente d’une greffe. (18 à 64 ans)
  • HIV (Sida). (18 à 64 ans)
  • Les diabètes de type 1 et 2. (45 à 64 ans)
  • Personne atteinte d’un cancer ou d’une tumeur. (18 à 64 ans)
  • Maladie chronique du foie. (18 à 64 ans)
  • Maladie chronique des reins. (18 à 64 ans)
  • Insuffisance rénale. (18 à 64 ans)
  • Obésité (BMI supérieur à 30) (45 à 64 ans)
  • Les maladies cardiovasculaires chroniques. (45 à 64 ans)
  • Hypertension. (45 à 64 ans)
  • Trisomie 21. (18 à 64 ans)
  • Les maladies neurologiques chroniques, telles que la démence. (18 à 64 ans)
  • Maladies orphelines. (18 à 64 ans)

Le ministre flamand a précisé que ces personnes seront désignées par les mutuelles qui disposent des données nécessaires pour le déterminer. L’information devrait être officialisée dans les prochaines heures.

Retrouvez toutes les phases de vaccination dans notre article.

*Source : La DH

Commentaires Facebook
shares