Chastre défiguré mais solidaire

L’histoire de notre belle commune retiendra ce 15 juillet 2021 comme la journée de l’inondation du siècle à Chastre. Les pluies ont commencé à augmenter vers 7h du matin. En 2 heures, plus de 25 litres étaient déjà tombés. Il n’en fallait pas plus pour plonger les points critiques de la commune dans l’eau. L’Orne est sortie très rapidement de son lit à Cortil et inondé la rue du Tilleul et la rue Octave Lotin. Dans le centre de Chastre, la rivière a envahi la rue Par Delà l’eau et la prairie ne moins de 10 minutes. Sur les routes, la situation était très compliquée à partir de 8 heures. La rue des XV Bonniers laissait place à un torrent d’eau d’une vingtaine de centimètres dévalant à toute vitesse vers le bas de Villeroux. La situation est devenue ingérable en cours de matinée. Il n’y avait plus que nos yeux pour constater la montée inexorable de l’eau. 

La commune a déclenché très rapidement son plan d’urgence communale. Le bourgmestre Thierry Champagne ne voulait prendre aucun risque à la rue du Tilleul. Il avait besoin de moyens maritime pour évacuer quelques maisons. La province du Brabant wallon a également déclenché son plan d’urgence. Quelques familles ont été évacuées de leur habitation pour être mises à l’abri dans la maison communale. 

La solidarité chastroise a été remarquable tout au long de la journée. On ne compte plus les publications sur Facebook de citoyens désirant apporter leur aide aux sinistrés. Un chauffagiste de Mont-Saint-Guibert, commune elle aussi gravement touchée par les inondations, est venu apporter son aide avec trois pompes auprès de citoyens désemparés dans la rue Par delà l’eau. Notre groupe « J’habite à Chastre et vous ? » a montré toute son efficacité dans ces moments de crises. Un groupe “Chastre en crise” a également été créé sur Facebook ce jeudi ainsi qu’un Google Doc qui répertorie toutes les demandes d’aides et les soutiens.

Sachez également que l’eau de distribution est potable dans notre commune. Au niveau de la SNCB, plus aucun train ne s’arrête aux gares de Chastre et de Blanmont ce vendredi 16 juillet.

☎️ Le n° 101 est actuellement inaccessible. Le numéro du call center est le 010 237 600

La commune a introduit une demande de reconnaissance de calamités naturelles publiques auprès de la Région wallonne. Si cette catastrophe est reconnue comme tel, les citoyens touchés pourront demander une aide supplémentaire pour faire face aux dégâts. En attendant, n’oubliez pas de prendre un maximum de photos et de faire un inventaire le plus précis de vos dégâts pour votre assurance. Voici quelques numéros des principales compagnies. 

  • AG : 0800 960 50 
  • AXA : 02/5500555 
  • Allianz : 02/7736240 
  • Vivium : 02/4063000 
  • Athora (Générali) : 02/5337939 
  • Baloise : 03/8709570 
  • Ethias : 04/2203400 
  • Belfius sinistre : 02/2867000 
  • P&V : 02/2290010 

Ce vendredi matin, quelques dégâts étaient encore visible le long des routes de la commune. L’Orne a regagné son lit. Les services « travaux » de la commune étaient sur le terrain pour nettoyer les routes. Selon le pluviomètre de l’IRM situé à Ernage, il est tombé 53,1 litres d’eau par mètre carré. Certains pluviomètres situés sur notre commune ont comptabilisé plus de 70 litres. 

Commentaires Facebook