La Directrice Générale de Chastre quitte son poste pour l’exercer à Perwez

L’annonce ne laissera pas indifférent le personnel de l’administration communale de Chastre et les citoyens. Stéphanie Thibeaux, Directrice Générale de notre commune depuis 2017, quitte son poste pour exercer la même fonction à la commune de Perwez. C’est à l’unanimité que les conseillers communaux de Perwez ont validé la candidature de notre, désormais, « ancienne » directrice générale. Pour l’occasion, Stéphanie Thibeaux nous a octroyé un long entretien afin de nous expliquer les raisons de son choix et son ressenti sur ces 4 années passées à Chastre.

« J’avais toujours eu en tête que je ne resterais pas à Chastre. Mais je ne pensais pas partir si vite. Je pensais encore rester 4 ou 5 ans pour mettre des choses en place. J’avais encore de gros dossiers sur le feu qui me tenaient à cœur. Je voulais continuer à consolider le lien entre les agents communaux et les politiques. Mais une opportunité s’est présentée de retourner à Perwez où j’ai déjà travaillé et j’ai saisi la balle au bond. » nous explique Stéphanie Thibeaux.

Stéphanie Thibeaux

Le rôle de Directrice Générale à Perwez est un sacré challenge selon la jeune femme. « Perwez vit des moments compliqués aujourd’hui. Comme à Chastre, il y a eu un renversement de majorité en 2018 et tout est à construire pour la nouvelle majorité qui veut se démarquer. Oui, c’est un challenge ! Je dois faire connaissance avec les autorités politiques. Je me donne le temps d’arriver, de prendre mes marques avec le collège communal et avec le personnel. Je dois prendre connaissance des outils qui sont mis en place dans la commune. Cela prendra du temps. »

Mais revenons sur cette fonction, parfois méconnue du grand public : le poste de Directeur Général d’une commune. Suite à une réforme des grades légaux en 2013 menée par la région wallonne, le poste de « Secrétaire Communal » est devenu « Directeur Général » au sein de l’administration communale. « Le secrétaire communal rédigeait les Procès-Verbaux des conseils et collèges communaux. Aujourd’hui, le secrétaire est devenu le Directeur Général des Services. Il a un rôle de « Manager des Services ». Il a toujours le rôle de greffier des instances mais il a aussi un rôle de chef du personnel. Il a des objectifs à mettre en place. On est devenu « une entreprise » mais sans les objectifs commerciaux que peut avoir une société privée. On a un objectif de satisfaction du citoyen. » explique-t-elle.

Stéphanie Thibeaux exerçait le rôle de Directrice Générale à Chastre depuis août 2017. Elle venait de Perwez où elle était cheffe de service au sein de l’administration. Ce poste de Directeur Général est le lien entre le pouvoir politique et l’administration communale. « Le directeur général exécute, avec ses agents (membres du personnel d’une administration), les projets et les décisions qui sont pris par les organes politiques comme le conseil communal et le collège communal. Nous sommes la pièce-charnière qui reçoit les objectifs et qui les définis en moyens à mettre en œuvre avec ses agents. Il s’occupe aussi de la gestion au quotidien avec ses chefs de service. » nous explique Stéphanie.

En tant que responsable de l’administration communale, le lien avec le monde politique est permanent. Vivre avec n’est pas toujours simple. « C’est important d’avoir beaucoup de confiance mutuelle. Le binôme DG et Bourgmestre est hyperimportant. Et la relation avec le collège communal aussi. Le pouvoir politique décide et je serai là pour mettre en œuvre leurs décisions du mieux que je peux avec les moyens qu’il me donne. Ce n’est pas toujours facile, il y a parfois des visions très politiques, voir très volontaristes… Mais il faut aussi pouvoir leur rappeler ce que la loi permet et ce qu’elle ne permet pas. Le directeur général est le gardien de la légalité des actes de l’administration et , parfois, ce n’est pas toujours facile ! Ils voudraient aller plus vite mais dans une administration, il y a des procédures, il y a des règles. On a une autorité (la région wallonne) au dessus de nous selon les matières, c’est encore une autre administration. Ça peut prendre du temps et les politiques ont parfois du mal avec le temps…»

L’ancienne directrice ne cache pas sa satisfaction des années passées à Chastre. Elle a insufflé un management plus moderne et plus en phase avec son temps. « J’ai créé un lien de confiance avec les agents communaux. Tant avec les anciens que les nouveaux. Je leur ai montré qu’on pouvait être un manager moderne qui travaille et encourage l’autonomie et à la responsabilisation de ses agents. Et ça fonctionne !  ». Son bonheur était aussi de recevoir des remerciements des citoyens vis-à-vis du travail des agents communaux. « S’ils viennent nous remercier, c’est super positif car ça veut dire qu’on a rempli notre mission et peut-être même plus. Et quand j’ai des agents qui viennent vers moi, qu’ils me félicitent personnellement et même qui me gâtent aussi, ça arrive, c’est super gai car on se conforte dans l’idée qu’on est à sa place. Ça fait du bien ! C’est gratifiant ! »

L’hommage à Pascal Dispa lors du conseil communal

Mais les quatre années à Chastre ont été marquées par des moments difficiles à vivre comme la perte de l’ancien Echevin Pascal Dispa en août 2020. « Humainement, ça a été très douloureux… Professionnellement , il y a eu d’autres moments compliqués, des échanges difficiles, mais ça fait partie de la vie professionnelle d’avoir des coups durs et même, parfois, des coups bas… »

Stéphanie Thibeaux a officialisé une demande de congé aux conseillers communaux Chastrois. Elle exercera son rôle de directrice générale au sein de l’administration Perwezienne sous la forme d’un stage pendant un an. C’est seulement après cette période qu’elle pourra être nommée dans ses nouvelles fonctions par le conseil communal de Perwez. Elle quittera son siège de Directrice Générale de Chastre le 11 février prochain. Un ou une successeur « faisant fonction » devra être nommé par le collège communal de Chastre. « Je lui conseille de garder ce contact privilégié avec les agents, de garder leur confiance. Le directeur général doit être neutre, loyal parce qu’il est l’élément clé entre le pouvoir politique et l’administration. » conclu Stéphanie Thibeaux. La nouvelle Directrice Générale de Perwez devrait prendre ses fonctions le 14 mars prochain.

Commentaires Facebook

Évènements à venir