Le bassin d’orage de Cortil en travaux suite aux inondations

Vous l’avez peut-être remarqué, le bassin d’orage* de Cortil, au rond-point, dit de l’ONE, est en travaux depuis quelques jours. Suite aux inondations à répétition de juin et juillet 2021, l’ouvrage a été endommagé au niveau de sa surverse et de la berge qui se situe en face. « On est occupé actuellement à mettre en place des travaux de réfection de cette surverse. Et c’est la même chose pour la berge qui est en face. Celle-ci a également subi de gros dégâts. On consolide le tout pour faire face aux événements futurs. » nous explique Vincent Balthazar, Directeur du service de cartographie et d’hydrologie de la province du Brabant wallon.

Les précipitations exceptionnelles de l’été dernier ont fait atteindre les limites du bassin à plusieurs reprises. Rappelez-vous, en 45 jours, notre commune a connu plus de 10 évènements météorologies entraînant des inondations. « Le bassin d’orage de Cortil a été sollicité au maximum de sa capacité à plusieurs reprises lors de l’été 2021. Certains événements ont pu être complètement contrôlés et d’autres ont dépassé les capacités de cet ouvrage. » selon Vincent Balthasar.

Les travaux sur la surverse et la berge du bassin

Après ces travaux de réfection, le bassin d’orage sera plus résistant aux événements futurs mais la capacité du bassin de 10900 m3 ne sera pas augmentée. « L’idée est toujours de maximiser le volume de rétention sur un ouvrage donné mais, malheureusement, on est toujours tributaire de la morphologie et de la topologie du terrain. On peut faire le maximum, en tant que gestionnaire, pour prévenir du risque d’inondations sur le cours d’eau avec des ouvrages mais, malheureusement, on est dépendant des possibilités offertes par le terrain. On insiste surtout sur les mesures à prendre sur l’ensemble du territoire. On est sur un contexte extrêmement agricole sur Chastre, l’idée est donc de multiplier les ouvrages, pas seulement sur le cours d’eau mais de pouvoir gérer l’eau là où elle tombe, sur l’ensemble du bassin versant. Si on n’essaie pas de la gérer avant qu’elle n’arrive dans le cours d’eau, c’est souvent déjà trop tard surtout quand on constate des événements aussi forts que ceux de l’été dernier.« 

Un plan inondation pour l’ensemble de la commune de Chastre sera présenté ce mardi 22 février lors du conseil communal. Les travaux du bassin d’orage de Cortil sont initiés par la province du Brabant wallon. Ils sont réalisés par l’InBW et devraient se terminer à la fin de ce mois de février.

* La fonction d’un bassin d’orage est de stocker de manière temporaire la pluie lors d’un évènement pluvieux donné, pour ensuite la restituer lentement à débit régulé vers un exutoire comme l’Orne dans le cas du bassin de Cortil. Inauguré en 2019, ce bassin a une capacité de 10900 m3.

Commentaires Facebook

Évènements à venir