Pourquoi le givre apparait-il à + de 0°?

🌨 Les conditions hivernales sont de retour.☃️

Une question qui m’a souvent été posée est pourquoi, quand la température est positive, le givre ❄️ couvre les sols et les voitures ?

La réponse se trouve dans une propriété de la vapeur d’eau : elle ne peut pas dépasser une certaine concentration pour une certaine température. Quand la concentration est atteinte on parle de tension de vapeur saturant et l’humidité relative est de 100 %.
Ainsi à 10 °C, on ne peut avoir au maximum que 9,4 g par m³ de vapeur d’eau à 0 °C ce seuil n’est plus que de 4,8 g/m³. Avec le refroidissement nocturne, sans changement de masse d’air, partant de 10 °C avec 4,8 g/m³ de vapeur d’eau, on a une humidité relative de 50 %. Si la température diminue et atteint 2 °C, le taux d’humidité passe à 80 %. L’atmosphère reste claire. Mais le sol lui est plus froid par suite de la déperdition de chaleur pendant la nuit. Lorsque la température du sol descend en dessous de 0°C la vapeur d’eau va devoir se condenser, si la température est positive ce sera de la rosée, si, comme dans cet exemple, la température est négative ce sera du givre. Ces différences peuvent être importantes comme lundi matin, la température minimale à Ernage était de +0.8 °C mais au sol, la température était de -4°C. Les voitures se refroidissent aussi et, comme le sol, elles peuvent être plus froide que l’air et dans ces conditions, elles se couvrent de rosée si la température est positive et de givre quand la température est inférieure à 0 °C.

👍 Un conseil, lorsque les vitres des voitures sont couvertes de buée ou de givre, il faut bien dégager toutes les vitres et les rétroviseurs. Il faut avoir une bonne visibilité dans toutes les directions. Prenez donc le temps de tout dégager.

Marc Vandiepenbeeck.

Commentaires Facebook
shares