Coronavirus : une dernière chance avant un reconfinement

Les chiffres sont mauvais, pour ne pas dire inquiétants. Chastre n’est pas épargné. La commune a passé le cap des 100 contaminés depuis le début de la crise sanitaire (mars 2020) et les chiffres s’affolent depuis le début du mois d’octobre avec une moyenne de 4,6 personnes infectées chaque jour (moyenne calculée le 12 octobre 2020). Vous pouvez retrouver les chiffres des infections à Chastre mise à jour quotidiennement sur notre page spéciale. Le Brabant wallon constate une croissance accélérée des cas depuis 4 semaines avec 6177 cas dont 4064 nouveaux cas depuis le 1er septembre 2020. En un mois, le BW enregistre près de 10 fois plus de cas que le mois précédent.

C’est un secret pour personnes, les autorités fédérales s’inquiètent de la situation et ont déjà pris des mesures la semaine dernière. Le Gouverneur du Brabant wallon a convoqué une cellule de crise provinciale au format 27+1 en présence des 27 bourgmestres et des différentes disciplines de la gestion de crise ce lundi 12 octobre.

Des nouvelles mesures ont été prises par Gilles Mahieu (photo) ce lundi. Un nouvel arrêté de police entrera en vigueur sur l’ensemble du territoire du Brabant wallon ce mardi 13 octobre 2020 jusqu’au 27 octobre inclus. Il reprend les éléments suivants :

  1. Maintien de mesures précédentes :
  • Le port du masque obligatoire pour toute personne de plus de 12 ans à proximité immédiate des écoles, une heure avant et une heure après les heures d’entrée et de sortie des classes.
  • Port du masque obligatoire pour les spectateurs et les accompagnants de plus de 12 ans lors d’activités sportives. Cette mesure ne concerne bien entendu pas les sportifs durant la pratique de l’activité.
  • Désignation d’un responsable Covid-19 dans les secteurs du loisir, des sports, de l’éducation permanente, de la jeunesse et de la culture. Chaque structure doit communiquer le nom et les coordonnées de ce responsable au bourgmestre de sa commune (par mail). La mesure vise à responsabiliser les organisateurs et les participants à l’importance du respect des mesures sanitaires et de la sensibilisation sur place, par tous, et pour la santé de tous. 

2. Amplification de mesures précédentes :

  • L’interdiction de la consommation d’alcool dans l’espace public initialement entre 01h et 6h du matin est étendue à 24h/24.
  • Le port du masque est obligatoire pour toute personne de plus de 12 ans sur les marchés et assimilés (brocantes, etc.) avec interdiction de consommer boissons et aliments sur place.
  • Les buvettes des clubs de sport ne peuvent servir de boissons alcoolisées et seront fermées 30’ après la dernière activité sportive.  Cette mesure est prise durant 15 jours (ou sera aménagée d’ici une concertation entre les secteurs, la Ministre et les gouverneurs). Les buvettes temporaires le long des parcours d’épreuves sportives sont interdites.
  • Les vestiaires des clubs sportifs (à l’exception des piscines) sont fermés. L’autorité communale peut déroger à cette règle pour autant que leur utilisation soit exclusivement réservée aux joueurs et à l’encadrement, qu’aucune boisson alcoolisée ne puisse y être consommée, que des règles sanitaires et le protocole Adeps puissent être respectés et qu’ils soient fermés au plus tard 45 minutes après l’arrêt de la compétition ou de l’entraînement.  

3. Nouvelles mesures à partir du 13 octobre minuit :

  • Obligation d’avoir sur soi un masque en permanence (pour les plus de 12 ans) – cette mesure est identique dans les 5 provinces wallonnes.
  • Port du masque obligatoire dans les files d’attentes, les bâtiments publics, les cimetières lors de funérailles ou pendant la période de la Toussaint (du 30/10 au 03/11 inclus).
  • Interdiction de toute activité impliquant le porte-à-porte pour des enfants (Halloween)
  • Obligation de déclaration d’événement pour les salles de fête, réceptions, banquets, … par mail auprès de la zone de police concernée au plus tard 24h à l’avance en mentionnant la date, l’horaire et le nombre de personnes attendues.

Confinement nocturne durant 15 jours. Il est interdit de se trouver sur la voie ou dans les espaces publics entre 01h et 06h sauf pour les déplacements  :

  • motivés pour raisons médicales urgentes (en ce compris pour les urgences vétérinaires) ;
  • fournir l’assistance et les soins aux personnes âgées, aux mineurs, aux personnes en situation de handicap et aux personnes vulnérables ;
  • professionnels ou dans le cadre de stages, en ce compris le trajet domicile-lieu de travail ;
  • dans le cadre d’un départ/retour de voyage. 
  • Les personnes se trouvant dans un cas de force majeure ne sont pas tenues par cette interdiction.

Une nouvelle réunion de la cellule de crise provinciale est prévue d’ici une semaine. Un prochain 27+1 avec cellule de crise provinciale se tiendra au plus tard dans deux semaines.

Commentaires Facebook
shares