L’audit énergétique de votre habitation payé par la commune

Le conseil communal de Chastre a voté l’octroi d’une prime afin de réaliser un audit énergétique de votre habitation à Chastre. Si vous désirez réaliser des travaux en vue de baisser vos consommations énergétiques et de profiter des primes de la région, vous devez réaliser un audit énergétique pour connaître les faiblesses énergétiques de votre habitation. « Actuellement, les gens qui réalisent un audit reçoivent 110€ de la région wallonne. Dans le cadre de notre POLLEC 2021, l’audit sera financé à 100% par la commune. » explique l’échevin en charge de l’énergie Jean-Marie Thiry (ECOLO).

Dans la pratique, la commune va prendre en charge l’intégralité des frais d’audit si tous les critères d’attribution sont acceptés. L’auditeur sera choisi par l’administration communale. La commune a lancé une procédure de marché public afin de définir quelques auditeurs différents. Un tel audit peut coûter entre 800 et 1000 € suivant la taille de l’habitation. Un budget de 60.000 € a été débloqué pour cette décision.

Cependant, cette prise en charge de l’audit est conditionnée par les revenus du ménage de l’habitation. Le conseil consultatif Energie/climat a décidé d’octroyer cette prime uniquement aux ménages gagnants moins de 43.200 € brut par an. Ces revenus peuvent être majorés de 5000 € par enfant à charge. Le logement analysé devra avoir plus de 15 ans et être destiné à du logement à hauteur de minimum 50%.

Un choix qui a interpellé les élus de Chastre@venir (opposition). « Ici, on ne va pas aider les gens, de manière globale, à faire cette démarche. Cette prime concerne tout le monde et si on aide tout le monde à faire un effort, c’est bien plus positif. » regrette Philippe Babouhot. « Si vous gagnez 26.000 € à deux, vous ne roulez pas sur l’or. Ils vont faire l’audit mais ils ne pourront pas faire les travaux. Cette tranche de revenus ne sera pas concernée par ce subside » explique Michel Pierre. Une crainte partagée par le bourgmestre Thierry Champagne (Chastre 20+) « Je comprends votre avis et votre abstention car je trouve aussi les revenus un peu limites et je crains ne pas avoir le nombre minimum d’audits nécessaires au maintien du subside de la région. Mais on peut toujours revenir sur la décision. Pourquoi ne pas ouvrir, dans un an, l’octroi du subside aux revenus supérieurs parce qu’on a passé donné de prime ? » conclut le Maïeur. La commune doit accorder 40 subsides au minimum pour bénéficier de l’aide régionale sans quoi elle devra rembourser l’intégralité du subside (52.800€) à la région.

L’octroi de cette prime est possible jusqu’à la fin de l’année 2025. Les candidats devront également avancer une caution de 300€ à la commune qui sera restituée si on prouve une amélioration du certificat PEB du logement ou si la réalisation du premier bouquet de travaux conseillés par l’audit a été réalisée dans un délai de 3 ans. Les formulaires de demandes seront accessibles sur le site internet de la commune.

Commentaires Facebook

Évènements à venir