Ouverture de la saison des fraises

Au fil des années, elles sont devenues un symbole de l’agriculture locale de Chastre. La fraise du Piroy va s’inviter sur vos tables pour les deux mois à venir. Pierre-Yves Charlier, fraisiculteur Chastrois depuis 2014, nous explique que la production atteindra son rythme de croisière dès le début du mois de mai. « Nous avons vendu quelques raviers ce mercredi aux habitués. Ce dimanche, nous étions présents pour la première fois au marché de Chastre mais avec une petite production. Les premiers arrivés ont été les premiers servis ! » Le stock de fraises a été vendu en une heure trente.

L’aubette de la rue du Piroy

Pierre-Yves espère augmenter sa production pour répondre à une demande qui ne cesse de croître. Mais les températures relativement basses pour la saison jouent des tours au fraisiculteur. « On vise une pleine production pour la mi-mai » nous explique Pierre-Yves. « Pour cette dernière semaine d’Avril, nous ne pourrons ouvrir l’aubette qu’un jour ou deux« . Pour toutes les informations pratiques et les heures d’ouverture du producteur, rendez-vous sur la page Facebook de la Fraise du Piroy.

Pour sa septième saison, Pierre-Yves croise les doigts afin d’éviter les problèmes de production vécus l’année dernière. « Les gelées que nous avons connues ces dernières semaines ont épargné la production. Il n’y a quasi pas de dégâts. » se réjouit t-il. La fraise du Piroy devrait être disponible et vendue jusqu’à la mi-juin.

Les asperges ne sont pas encore sorties de terre

Depuis quatre ans, Pierre-Yves Charlier cultive également des asperges vertes. Habituellement disponibles au mois d’avril, le froid a bien eu raison de la disponibilité du légume. Les asperges sont encore bien en terre. Elles devraient être disponibles dans une semaine si les températures augmentent.

Si vous désirez en savoir plus sur cette production locale, on vous propose de découvrir ou de re-découvrir notre reportage dans les coulisses de la production de la Fraise du Piroy. La famille nous avait accueilli l’année dernière dans leurs serres. Une belle histoire de famille au coeur de la Fraise Chastroise.

Commentaires Facebook