Trois Chastrois pour un IRONMAN

Les trois Chastrois 45 minutes avant leur départ.

Ce dimanche, Bruno Slegers, Thibault De Rijdt et Mathieu De Rijdt se lançaient à l’assaut de l’IronMan de Gdynia en Pologne. Une épreuve de triathlon hyperexigeante : 3,8 km de natation, 180 km à vélo et un marathon de 42,195 km.

Pour Thibault et Mathieu, c’est une « première ». Bruno, lui, a déjà bouclé un Ironman en 2019 à Hambourg et a une volonté claire de résultat dans sa catégorie de 18-24 ans. Son objectif, depuis ses débuts en triathlon est de se qualifier pour l’Ironman d’Hawaï. « Bruno était stressé ce matin avant le départ. » nous explique son père, Cédric Slegers. « Lors de son premier IronMan en 2019, c’était l’innocence et il ne savait pas dans quoi il s’aventurait. Cette fois-ci, il sait ! « 

Bruno Slegers a réalisé un très bon parcours de natation en mer Baltique. Il a bouclé les 3,8 Km de nage en moins d’une heure (59’10 »), ce qui le plaçait à la 7e place au général et 2e dans sa catégorie. Un résultat très satisfaisant pour le Chastrois. Thibault est sorti de l’eau après 1h15′ et Mathieu après 1h19′. « La nage en mer était difficile. C’est complètement perturbant. Il faut lutter contre les vagues et contre le courant. C’est très différent par rapport aux entrainements en piscine et dans des lacs.« 

Dès le début de la course à vélo, tout le monde s’est montré hyperprudent. Les conditions climatiques étaient difficiles. Les routes étaient glissantes à cause de la pluie. Bruno a bouclé les 180 KM de vélo en 5h19 minutes a une allure moyenne de 34 Km/h. Thibault en 5h29 et Mathieu en 5h51. « Le parcours vélo a été nettement plus dur que ce qui avait été annoncé. Les organisateurs l’avaient présenté comme légèrement montagneux. Il y a eu plus de 1700 mètres de dénivelé positif. Ils ont été très surpris. » raconte Cédric Slegers.

Après 6h22′ de course, Bruno s’est attaqué au marathon de 42,195 km. « Il ne parle plus, il est concentré. Désormais, il fait très chaud sur Gdynia ! » nous explique son papa pendant la course. C’est à 16h49 que Bruno franchit la ligne d’arrivée. Il est devenu, pour la deuxième fois, un Ironman en 9h48’55 ». Le Chastrois a parcouru les 42,195 Km du marathon en 3h21’39 » et termine à la 2e place de sa catégorie des 18-24 ans. Thibault De Rijdt a bouclé son premier Ironman à 17h25 en 10h13’13 ». Il termine à la 9e place de sa catégorie 25-29 ans et 48e au général. Mathieu a terminé sa course en 10h56’03 », 16e de sa catégorie 25-29 ans et 127e au général. « Les trois sportifs ont subi un bon coup de chaleur à 25 km. de l’arrivée. C’était très très dur sur la fin ! Surtout que le parcours était loin d’être plat !« . Mais aucun d’entre eux n’a marché pendant l’épreuve.

Bruno Slegers est très satisfait de son résultat. Il a amélioré son temps de près d’une heure par rapport à son premier Ironman à Hambourg qu’il avait bouclé en un peu plus de 10h40′. Deux années de travail et d’entrainement sont récompensés par ce très bon résultat. Même si ce classement lui offre la possibilité d’aller à l’Ironman le plus prestigieux, celui d’Hawaï, il déclinera cette qualification cette année. « C’est trop tôt ! » explique son papa. « La maturité pour un triathlète, c’est 28 ans. Bruno n’a que 20 ans. Hawaï, c’est le graal. Il faut encore beaucoup de travail avant d’aller là-bas« .

Bruno continuera sa saison avec le championnat de Belgique dans 15 jours et un Ironman au Portugal au mois de novembre prochain.

Commentaires Facebook

Évènements à venir