Violences contre la police à Chastre

Mise à jour : 6 avril 2020 à 13h31

Les faits se sont produits dans la nuit de dimanche à lundi. La police effectuait des contrôles dans le cadre du confinement contre le Coronavirus. Selon nos informations, c’est lors d’une patrouille dans la cité de Chastre que les faits se sont produits. Les agents ont controlé quatre personnes qui se trouvaient dans une voiture vers 1 heure du matin. C’est alors qu’un ou plusieurs individus ont attaqué la patrouille en jetant deux pavés à l’arrière du combi. Heureusement, il n’y avait pas d’agent à bord du véhicule et, dès lors, pas de blessé. Le ou les auteurs ont pris la fuite et n’ont pu être appréhendés.

Photo : Facebook de la zone de police Orne-Thyle

« Il est peut être utile de rappeler à certains pourquoi il a été décidé de procéder au confinement : Pour se PROTEGER LES UNS LES AUTRES, éviter que la maladie ne se propage. Inutile de jeter des pavés dans nos véhicules, nous sommes là pour le bien de la communauté. » a déclaré la zone de police Orne-Thyle sur leur page Facebook. Nous avons contacté la cheffe de corps de la Zone Sylvie Delvaux. Elle nous a exprimé toute sa colère face à cet acte gratuit. « Les policiers font leur boulot en essayant de faire respecter les règles du confinement. Leur but est de travailler pour le bien de la communauté » nous a t’elle confiée.

Dans la cité de Chastre, on accepte pas ces dégradations. « Ceux qui ont fait ça sont des idiots ! » clame un riverain du quartier. 👉 Notre reportage dans la cité de Chastre.

Lors de ce dernier week-end de confinement, la zone de police Orne-Thyle a dressé 40 P-V pour non-respect du confinement.

Photo : Facebook de la zone de police Orne-Thyle

Commentaires Facebook
shares